• ・・ ┐(^-^;)┌ さぁ・・?

    Page en Cours de Conception

     

    FANSUB = Contraction des termes anglophones Fan et Subtitles  : copie d'un film, d'une émission télévisuelle, d'un anime ou autre production vidéo, sous-titrée par des fans dans une langue  donnée différente de celle d'origine du support. Les fansubers se regroupent généralement en équipes baptisées Teams, pour assurer les différentes étapes du processus que sont la recherche des sources (soit des supports-vidéos originaux de qualité ou raw), la transcription ou traduction (le texte dans la langue originale ; cependant lorsque l'anime est dans une langue pour laquelle sont disponibles peu de  traducteurs pour la langue désirée, par exemple japonais-français, la version est alors recherchée en anglais), l'adaptation (ou check, la correction du texte traduit pour assurer la compréhension par rapport à la langue originale selon le contexte et les expressions, notamment les proverbes et les jeux de mots), la synchronisation (ou time, celle du texte par rapport à la bande-son et la vidéo), le karaoké (ou edit, la mise en forme des effets de texte stylisés), l'incrustation (ou intégration de traductions directement sur la vidéo, comme le titre ou  les éléments du décor), l'encodage (l'assemblage du produit traduit utilisable par le public, notamment en une nouvelle vidéo diffusable, en mode hardsub ou softsub), le contrôle de qualité, puis enfin la sortie et la diffusion du fansub achevé, sur blogs, sites Web, en streaming, etc. Certaines Teams se dispensent des étapes comme le check ou l'edit pour mettre rapidement en ligne la vidéo traduite malgré une qualité discutable - on parle alors de speedsub ou fastsub - , d'autres livrent leurs premières versions simplement traduites avec un rendu de qualité moyenne mais rapidement mis en ligne pour les fans impatients, en attendant de concevoir et mettre à disposition les fansubs aboutis d'une qualité qui peut être recherchée de façon à se rapprocher des sous-titres professionnels - on parle alors de draft en attendant le qualitysub - . La pratique du fansub reste illégale du fait des droits d'auteurs, même si l'oeuvre n'est pas exploitée dans le pays auquel est destiné la vidéo traduite, car elle représente un manque à gagner pour les sociétés de production ; cependant la motivation principale des Teams reste la lenteur de l'acquisition et de la diffusion dans leur pays  de licences populaires, notamment japonaises et américaines. Rares sont les attaques juridiques des producteurs envers les fansubers - de simples courriels aux Teams AnimeSuki et Lunar Anime ont suffi aux producteurs de Media Factory Inc. pour les faire cesser de produire et diffuser leurs fansubs en 2004 - et généralement les Teams veillent à retirer leurs vidéos de licences dont les droits ont été acquis par des distributeurs de leur pays... De leurs côtés, quelques distributeurs se sont essayé à diffuser des épisodes en streaming quelques jours après leur sortie dans leur pays d'origine, comme Viz Media pour Full Metal Alchemist Brotherhood aux Etats-Unis,  ou à permettre de visionner les épisodes des séries dont ils ont acquis les droits, comme Dybex avec la série japonaise Durarara !! ;

    naruto

    FPS / First Person Shooter = Jeu de Tir Subjectif en français : ce type de jeu de tir en trois dimensions permet au joueur d'éliminer des ennemis au moyen de diverses armes à feu, lames, armes de jet et au corps-à-corps, avec un angle de vue correspondant au point de vue du personnage incarné ; généralement désigné sous le terme FPS, il l'est également sous les appelations Doom-like ou Quake-like, en référence aux deux jeux Doom et Quake emblématiques du genre. Ayant emergé avec l'avènement de la 3D dans les années 1990, des bornes d'arcades au système multijoueurs, les développeurs de jeux FPS ont fait évolué le gente vers davantage d'immersion et de réalisme graphique, de Wolfstein 3D en passant par la série Quake  ; 

    sniper

    HACKER : terme d'origine anglaise signifiant "bricoleur", "bidouilleur", pour désigner le détenteur de connaissances en techniques dans un domaine telles qu'il peut modifier un objet ou une mécanique pour l'adapter à un usage autre que ce pour quoi il était initialement conçu. Mal utilisé par les médias généraux, il subit communément l'amalgame avec le terme Cracker désignant plus spécifiquement le pirate informatique, alors que le Hacker cherche à trouver et corriger les failles de systèmes en tentant de s'y infiltrer. Les Hackers se répartissent donc en trois catégories : Black Hat - pénétrant par effraction dans un système dans un but personnel, déterminé à récupérer les données qu'il cible en un minimum de temps, peu important les dégâts et les infractions - , White Hat - pénétrant les systèmes dans le but d'aider leurs propriétaires à mieux le sécuriser, soit avec une autorisation spéciale, soit  anonymement ou sous le couvert d'une communauté anonyme ou publique, spécialisée ou non en sécurité informatique, comme White Hats Community - et Grey Hats - considéré comme une sorte d'agent double, il peut aider à sécuriser divers systèmes, bénévolement ou non, comme en exploiter d'autres - . L'univers des Hackers doit compter autant de types qu'il existe de motivations et de méthodes. Ainsi par exemple, depuis quelques années ont été mis en avant par les médias les Script Kiddles,  hackers souvent très jeunes et nombreux utilisant des programmes créés par d'autres pour pénétrer des systèmes informatiques ; appelés Lamers par les communautés de Hackers, ils sont dénigrés par ceux-ci, car leurs connaissances en informatique relatives voire nulles ainsi que leur obstination les amènent souvent à endommager les systèmes, quand ils ne se font pas eux-mêmes infectés... De même que la pratique du hacking a fait se développer le phénomène des logiciels libres - notamment déposés sous la marque Linux - , de façon plus activiste, le Honker ou Hacker rouge, recense les sites critiquant le gouvernement chinois et influence sur divers forums les échanges dans le "bon" sens, et les Honkers Union of China peuvent également aller jusqu'à pirater et paralyser les sites des opposants comme les systèmes occidentaux tels Google en 2010. Il existe une éthique hacker codifiée par le journaliste Steven Levy, selon laquelle "toute information est par nature libre", il faut "être anti-autoritariste", "les hackers peuvent se juger sur leurs prouesses, non sur hiérarchie sociale", "art et beauté peuvent être créées avec un ordinateur", lequel "peut changer et améliorer la vie" ;

     hacker

     

    RPG = Acronyme de Role Playing Game, ou Jeu de Rôle en français : le principe de base de tout RPG en jeux vidéo est l'incarnation d'un ou plusieurs personnages intégrés dans un scénario et un environnement, évoluant en capacités du fait d'acquisition de niveaux de compétences (endurance, vitesse, force...) ou d'équipements (armes, objets...) en accomplissant diverses épreuves en rapport plus ou moins directement avec la quête principale de l'histoire du jeu vidéo. Néanmoins cet aspect objectif des interactions numériques, qui tendent vers moins d'influence de l'IA et du joueur par rapport au scénario, s'oppose au jeu de rôle sur table, qui privilégie davantage l'interprétation et l'identification à un personnage par le joueur dans ses actions de jeu ; ainsi de nombreux joueurs  et magazines avertis privilégient l'abréviation anglophone RPG pour désigner ce genre du jeu vidéo du jeu de rôle de table ;

    cloud strife ffVII